La Chine s’ouvre aux PME

18, Mai 2017

Le marché Chinois a longtemps été difficile d’accès pour les PME, et seules les multinationales disposant de moyens financiers importants pouvaient y prétendre : la création d’une structure juridique et les montages financiers pour rapatrier les devises en Europe étaient complexes et coûteux. Créer son réseau de distribution représentait également un défi de taille compte tenu des disparités territoriales, des infrastructures limitées et de la difficulté à trouver des partenaires fiables.

Une fois installé, il fallait encore réussir à trouver son marché. Les consommateurs Chinois se ruaient alors principalement sur une poignée de grandes marques internationales de luxe et considéraient avec méfiance les petites marques n’ayant pas pignon sur rue.

Mais les règles évoluent rapidement en Chine : T-Mall et JD, les « Amazon chinois » ont lancé récemment des passerelles permettant aux PME du monde entier de vendre leurs produits en cross border, c’est à dire sans licence commerciale chinoise, en expédiant leurs commandes depuis l’étranger directement en Chine. WeChat propose également la création de e-boutiques pour commercialiser ses produits en ligne en quelques heures. Les fonds en Yuan sont convertis en monnaie internationale et reversés directement sur n’importe quel compte bancaire en Europe, quasiment instantanément.

Si les géants Chinois s’empressent d’ouvrir leurs portes aux PME étrangères, c’est parce que la demande de produits étrangers en Chine explose. Les marchés de niches se multiplient et de nouveaux consommateurs, plus sophistiqués, se ruent sur des marques étrangères plus discrètes dans de nouveaux secteurs comme l’outdoor, le sport et même l’alimentaire. Ces « petites » marques s’adressant aux classes moyennes en pleine croissance, leur potentiel commercial est gigantesque.

Il est aujourd’hui aussi simple d’ouvrir une e-boutique et de faire livrer ses produits en Chine, que dans n’importe quel autre pays du monde.

Cette ouverture, rendue possible par les récentes évolutions du marché et les nouvelles offres technologiques, représente une opportunité extraordinaire pour les PME Européennes qui peuvent désormais s’offrir l’accès au marché Chinois pour un investissement très limité. La plupart des dirigeants de PME Européennes n’ont pas encore pris conscience de cette ouverture et sont encore frileux. Ils ne doivent plus hésiter, car les premiers arrivés seront les mieux armés pour conquérir ce marché qui offre des perspectives de croissance inégalées dans le monde.

packs snowmen

A Propos de l’auteur

antoine peigner digital chine

ANTOINE PEIGNER

EXPERT DU DIGITAL EN CHINE, PRÉSIDENT DE L’AGENCE SNOWMEN

Après 10 ans dans le numérique en Europe et en Amérique du Nord, Antoine a dirigé les opérations digitales d’Air France KLM pour l’Asie pendant plusieurs années ou il a notamment créé un centre d’expertise digital pour l’Asie basé à Hong Kong. Après avoir sillonné la Chine pendant 5 ans, il fonde en 2016 l’agence Snowmen qui accompagne les PME et multinationales Européennes sur leurs projets digitaux en Chine. Son crédo : simplifier l’accès à ce marché grâce aux outils digitaux.